Bénin : La revue « Jogbé » ou le rêve de rétablir l’histoire autour du vodun

Bénin : La revue « Jogbé »   ou le rêve de   rétablir  l’histoire autour du vodun

Jogbé, la revue des humanités.  Tel est le nom du  tout nouveau   ‘’magazine’’ littéraire  de l’environnement culturel du Bénin.  C’est une initiative du Laboratoire  d’Etudes Africaines et de Recherche sur le FA – LA.RE.FA , officiellement  présentée au public, le mercredi 12 décembre 2018 au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’Université d’Abomey – Calavi (UAC).


L’apparition  d’une nouvelle revue littéraire/ scientifique  dans le milieu des arts et culture est toujours un grand  événement, une manifestation  à saluer.Certes, le paysage n’était pas    vraiment désert. Mais Jogbé, la nouvelle revue littéraire du  Bénin a sa particularité : proposer  des productions  inédites, lesquelles touchent le patrimoine culturel  africain.

 Le Professeur Mahougnon Kakpo est le Directeur scientifique du LA.RE.FA. Il s’explique en ces termes : «  Jogbé est né dans l’intention d’amener les Chercheurs africains et ceux de tous les autres horizons  à allumer la torche de l’esprit sur tous les domaines relevant du patrimoine culturel africain  et qui nécessitent une correction, un réajustement de nos perceptions, longtemps conditionnées … Notre vision consiste à l’élaboration d’un discours qui revisite le patrimoine africain, pour en rendre compte sans la tutelle ou le parrainage  d’un mentor. Jogbé est une revue d’envergure internationale, c’est un outil de reconquête de nous – mêmes ».

« Il est une réponse  aux désinformations  sur le vodun », s’est réjoui l’ancien Président du Conseil exécutif de l’Unesco, le Professeur Joseph Olabiyi Yaï qui a d’ailleurs présenté l’ouvrage.  Le septuagénaire, présentateur du jour  reconnaît  d’une part l’importance  intellectuelle des contributeurs  à l’élaboration de cette revue. D’autre part, il loue la qualité et la richesse scientifique des différentes productions avant de plaider pour un assainissement   des termes employés  sur le vodun.

En clair, la revue Jogbé entend sortir  les peuples africains de leur  insalubrité intellectuelle et comportementale sur le vodun et sur tout le patrimoine culturel africain. Il veut également faire advenir  un héritage  littéraire émergeant.

Pour son premier numéro, Jogbé  fait  le point des connaissances  sur le vodun.  Il rassemble  les textes des Chercheurs, lesquels d’une part essaient  de diagnostiquer «  les failles et les ruptures entre  les façons d’être et celles de penser » et d’autre part de   proposer des semences »  pour des humanités plus objectives.

Esckil AGBO

Advertisements

Laisser un commentaire

Fermer le menu