FELIBEJ 2019 / Prix Hervé Gigot : De jeunes illustrateurs entretenus sur la notion de « carnet de dessins »

FELIBEJ 2019 / Prix Hervé Gigot : De jeunes illustrateurs entretenus sur la  notion de « carnet de dessins »

Plusieurs jeunes illustrateurs africains ont pris part, le vendredi 18 octobre 2019,  à un atelier de formation, axé sur la notion de « carnet de dessins ». Animé par l’auteur –  illustrateur, d’origine congolaise, Dominique Mwankumi, il s’inscrit dans le cadre des activités  de la 21ème édition du festival du livre béninois de jeunesse et du 2ème  Prix Hervé Gigot pour l’illustration du livre jeunesse en Afrique.


Le carnet de dessins est pour l’illustrateur ce qu’est la bible pour le chrétien. Il est sa source d’inspiration. Il lui est indispensable. Car, explique Dominique Mwankumi, il développe chez l’illustrateur le sens d’observation et l’aptitude à transformer une image simple en une histoire.

Au cours de l’entretien qu’il a eu avec ses jeunes collègues, le formateur a insisté sur cet élément de connaissances aux fins  de faire appréhender par ces derniers ce qu’ils ont à gagner en tenant leur carnet de dessins. Pour lui, « le tout ne suffit pas de savoir bien dessiner, mais de savoir raconter une histoire avec des images ». Et pour y parvenir, indique – t- il,  tout illustrateur doit dessiner tous les jours, sans cesse pour être professionnel dans le domaine qui est le sien.

Né le 08 juin en 1965 à Bier au Congo, Dominique Mwankumi est un auteur – illustrateur de renom. Il a reçu plusieurs prix dont  le Prix du livre illustré pour enfants en 1998 pour La Pêche à la marmite,  et le celui  des critiques de Livres pour enfants, au cours de la même année.

Invité d’honneur de la 21ème édition du festival du livre béninois de jeunesse et du 2ème  Prix Hervé Gigot pour l’illustration du livre jeunesse en Afrique, il a pris part, outre cet atelier de formation, à plusieurs autres activités dont la conférence – débat sur le thème « Le monde appartient à celui qui lit tôt », organisée le jeudi 17 octobre 2019 à l’institut français de Cotonou.

Esckil AGBO,  ©Beninlivres, octobre   2019

Advertisements

Laisser un commentaire

Fermer le menu