Habib Dakpogan, tu es sûr que tu es sérieux ?

Habib Dakpogan, tu es sûr que tu es sérieux ?

« La classification des sept arts n’est bonne que pour les encyclopédies et les concours de culture générale  », dis – tu ?   Tu déclares que l’Art est un. Es – tu sérieux ? D’ailleurs, tu justifies ton audacieux point de vue en ces termes : « L’Art est un, parce qu’il est une disposition  d’esprit encline au ressenti profond, puis à l’expression ».    De la philosophie artistique !


1969, le Philosophe  français  Etienne Souriau (1892 – 1979),  dans sa quête permanente du Vocabulaire de l’esthétique (ouvrage publié à titre posthume, 1990),  dégage de ses recherches sept arts.   Pour  arriver  à cette conclusion, il a appuyé ses travaux sur  des critères essentiellement  sensoriels.  Et c’est ce que nous savons. C’est ce qu’on nous a dit de savoir.

2018, l’Ecrivain du Bénin,  Habib Dakpogan que je découvre Philosophe de l’Art,  identifie où peut se refugier la classification  de Souriau. Dans la réalité, l’Art n’est point pluriel. Il est singulier. Le terme « polyvalent » doit  être banni du lexique artistique, ai – je compris en le lisant.  L’Artiste est artiste. Point.

Et lui, Habib Dakpogan, Ecrivain, Compositeur, Chanteur – interprète,  est simplement un artiste.  Tout comme son compatriote Méchac Adjaho qui  vient de signer son 2ème recueil de poèmes chez Les Editions Plurielles.

Fragiles est le titre. Il comporte une trentaine de poèmes. De la poésie lyrique  est ce nouveau livre du maestro qui sera lancé le 19 janvier 2019 à Cotonou.  Il est un chant d’amour  hébergé sur 145 pages.  

Au fait, c’est Habib qui a préfacé le livre. Et c’est dans le prologue qu’il a semblé rejeter  la hiérarchisation de l’Art  qu’a établie Etienne Souriau depuis 1969. Il y a montré que Méchac est un musicien de mots. Nous pensons, tout vrai, ce propos, car quand vous finirez de lire, par exemple le passage  intitulé Ophtamot, vous vous rendrez compte que  Méchac Adjaho est un fin manipulateur de mots.

Esckil AGBO

Advertisements

Laisser un commentaire

Fermer le menu