[Noces de diamant du roman Un piège sans fin] / Parfaite Houzanmè : « Olympe Bhêly Quenum m’a fait aimer la lecture »

[Noces de diamant du roman Un piège sans fin]  / Parfaite  Houzanmè : « Olympe Bhêly Quenum m’a fait aimer la lecture »
Parfaite HOUNZANME

Professeure de Lettres, journaliste culturelle, Parfaite  Houzanmè  est l’Invitée de radio Beninlivres qui rend hommage, ce mardi 21 avril 2020,  à Olympe Bhêly Quenum. Ceci dans le cadre de noces de diamant de  son roman Un piège sans fin.

Message de l'équipe d'organisation des Noces de Diamant de Un Piège Sans Fin

Pour marquer la célébration des Noces de Diamant du roman Un Piège Sans Fin, nous avons initié une campagne de crowdfunding. Cette campagne a pour but de rendre le roman disponible dans les bibliothèques de plusieurs établissements scolaires privés et publics au Bénin. 200 établissements auront chacun 10 exemplaires du roman.

Informé de cette initiative voici en bref ce qu'en dit le Doyen Olympe Bhêly QUENUM "C'est sublime ! Si ça marche j'aurai un enterrement royal.."

Vous pouvez soutenir cette initiative en parcourant ce lien : https://www.leetchi.com/fr/c/lyV9Bq0w

Lisez

« Taille moyenne, peau ternie et desséchée par la misère, il avait un visage d’enfant rachitique, qu’allongeait une barbiche sale, poussiéreuse, humide de bave et de sueur…. »  Ce portrait vous rappelle t-il quelqu’un? Bien évidemment…. Ahouna, le fameux personnage du roman Un piège sans fin d’Olympe Bhêly Quenum. Ces mots choisis à dessein, sont restés à jamais gravés dans ma mémoire depuis 2004, l’année où  j’ai découvert cette œuvre romanesque  pour la première fois. 

La suite après la pub

Soixante ans maintenant que tu existes, et nous, lecteurs,  ne sommes jamais fatigués de nous abreuver de ta source intarissable.

Un roman qui m’a pratiquement instruit sur les premiers délices de l’amour alors que j’étais encore adolescente. Jamais, je n’aurais su qu’une simple pomme pourrait être un signe d’amour et surtout que l’apparence peut être « effectivement trompeuse » puisque Anatou s’est réellement et copieusement trompée en pensant qu’ Ahouna , lui était infidèle.

Pour les noces de diamant de ce chef d’oeuvre immortel,  je voudrais rendre un témoignage particulier et mérité au patriarche Olympe Bhely Quenum qui m’a fait aimer davantage la lecture. Je vous sais gré pour tout  le bonheur que vous avez apporté dans nos vies d’élèves sans oublier votre  contribution inestimable à l’éclosion de la littérature béninoise. 

Papa Olympe Bhêly Quenum, Puisse l’Éternel vous fortifie davantage.

Par Parfaite HOUZANME, ©BENINLIVRES, avril 2020 

Laisser un commentaire