[60 ans de Un piège sans fin] : L’hommage d’André – Marie Gbénou à son « Pépé » Olympe Bhêly Quenum

[60 ans de Un piège sans fin] : L’hommage  d’André – Marie Gbénou  à son « Pépé » Olympe Bhêly Quenum
André- Marie GBENOU

Le poème suivant, écrit en hommage à Olympe Bhêly Quenum, a été publié pour la première fois le 13 octobre 2017 sur le blog, http://dimariagbenou.over-blog.com/ de son auteur, André – Marie Gbénou, jeune écrivain du Bénin, vivant en France. Dans le cadre des noces de diamant du roman Un piège sans fin du Patriarche de la littérature béninoise, radio Beninlivres, le fait découvrir à ses internautes.

Lisez

Mes hommages cher grand-père et inspirateur Quenum
Grand auteur et fort éclaireur de jeunes écrivains
Vous qui nous séduisez avec votre brillant curriculum
Soyez là pour que nous ne vous cherchions pas en vain

La suite après la pub

Cher père,nous avons envie de vous louanger mais que vous dire?
Vous avez pu nous emporter avec votre subjuguante plume
ça a toujours été le cas quand nous nous sommes mis à vous lire
Vous savez mêler amour et dédain, joie et amertume

Merci cher grand écrivain pour ce rare et bel héritage
Homme rempli de vertus, d’imagination et de prouesses
Cet héritage sera conservé et traversera des âges et des âges
Recevez nos hommages cher sérénissime Altesse

Daigne Dieu vous illuminer, vous bénir et vous ragaillardir
Que vous soyez toujours adorable tel le plumage de bartavelle
Daigne Dieu vous bénir et vous faire davantage grandir
Et que vos œuvres fassent naître d’autres œuvres nouvelles

Par André – Marie GBENOU