Arlette CONSTANT-PUJAR: Femme dévouée, écrivaine accomplie

Arlette CONSTANT-PUJAR: Femme dévouée, écrivaine accomplie

Mariée, mère de deux enfants, elle a effectué toute sa carrière professionnelle dans le secteur public, elle est particulièrement attachée à la défense des  valeurs du service public. Fervente supportrice de l’Olympique de Marseille, elle a grandi dans la cité phocéenne dès son plus jeune âge et ce  durant une vingtaine d’années sous la protection de la Bonne Mère !


Pratiquante d’arts martiaux chinois (TAI CHI CHOUAN) et adepte de l’IKEBANA (art floral japonais) Mme PUJAR est connue pour ses capacités à la résolution des problèmes grâce à ses relations inter-personnellesqui font d’elle une conseillère très appréciée des élus et des décideurs. Elle a réalisé soncursus universitaire tout en exerçant une activité professionnelle à temps plein et a obtenu un doctorat de droit public et une mention très honorable décernée par le jury à l’Université des Antilles et de la Guyane. L’intitulé de sa thèse : Gestion responsable du foncier et développement durable outre-mer : contribution à une approche critique de l’espace martiniquais ». Le jury l’a également autorisée à publier ses travaux et à présenter  les concours de thèse.

Son  parcours professionnel est significatif : début de carrière à la Préfecture de la Martinique, arrivée au Conseil Général au moment de l’entrée en vigueur de la décentralisation, a connu le transfert de compétences dans le domaine éducatif notamment et a mis en place le 1er bureau du logement en Martinique. Elle a fait partie du 1er Cabinet installé auprès du Président du Conseil Général de 1991 à 2002 en tant que conseillère technique. A ensuite dirigé l’Association des Maires de la Martinique durant quatre années et ensuite a rejoint à nouveau le Conseil Général en tant que Directrice Générale Adjointe chargée des questions culturelles, éducatives, sportives et environnementales et touristiques.

La suite après la pub

Est la première femme à diriger le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) délégation Martinique depuis le 1er septembre 2010. A été promue, le 1er janvier 2011, au grade d’Administratrice territoriale (plus haut grade de la fonction publique territoriale).

Suite à la soutenance de sa thèse le 10 mai 2011, est invitée par l’Université de Corte en  Corse  à participer à un colloque sur la gestion des crises et présentera l’expérience de la Ville de Fort-de-France en Martinique dans ce domaine.A participé au séminaire organisé par le Centre de Recherche sur les Pouvoirs locaux dans la Caraïbe (CRPLC) à l’Université des Antilles et de la Guyane sur la notion de l’autonomie animé par le Professeur Antoine DELBLOND de l’Université de Nantes.

A participé aux Rencontres Territoriales des Antilles et de la Guyane en Guadeloupe (15, 16 et 17 décembre 2010) réunissant les cadres dirigeants et les élus locaux, organisées par le CNFPT où elle a animé l’atelier consacré au dialogue social. A participé également aux Rencontres des Collectivités d’Outre-mer organisées par le CNFPT à Angers, en animant une table-ronde sur le management au mois de juin 2011. Mme PUJAR est référente  handicap pour le CNFPT et experte auprès du Ministère de l’intérieur et des collectivités d’Haïti pour la mise en œuvre d’une direction des ressources humaines.

A reçu LE PRIX DU MANAGEMENT DURABLE en 2014 à Paris, Palais des Congrès, des mains du Président du Salon Public territorial pour la présentation d’une action de formation durable : anthropologie de la posture hiérarchique animée par un anthropologiue guadeloupéen Albert FLAGIE récemment décédé.

A été l’invitée de l’émission télévisée « CLUB Actu » d’Antilles télévision le 26 juin 2011 pour évoquer la gestion du foncier en Martinique. (lien : www.atv.mq/mode/268). A été l’auteur d’un article dans le journal « Antilla » sur la gestion foncière, a fait l’objet de plusieurs articles dont celui de son directeur de thèse, le Professeur Antoine DELBLOND lien : www.facebook.com/note.php?note), du Journal France Antilles Martinique sur son activité professionnelle, d’un témoignage de l’Ex-directeur général des services du Conseil Général de la Martinique.

A animé un atelier lors de la Journée Outre-mer qui s’est tenu  le 21 novembre à la Mairie de Paris à l’invitation de l’Association des Maires de France devant un auditoire de plus de 600 élus locaux ultramarins. A été invitée par un groupe de chercheurs sur le foncier à présenter une communication en juin 2012 à Clermont-Ferrand lors de leur congrès annuel. Participe tous les deux ans aux rencontres des collectivités d’outre-mer organisées par l’INSET d’Angers et aux rencontres territoriales Antilles Guyane organisées par le CNFPT.

A participé au  Colloque international organisé par l’Université des Antilles et de la Guyane (CRPLC) intitulé « les entités infra-étatiques et les organisations de coopération et d’intégration régionales » les 25 et 26 mars 2013. Communication sur les collectivités ultramarines et les processus d’intégration et de coopération régjonale – problématiques des territoires non indépendants, la démarche du CNFPT.

A participé le 10  avril 2014 à un colloque au Sénat intitulé, kaléidoscope de l’autonomie locale, organisé par le CRPLC, Université des Antilles et de la Guyane. Elle a présenté une communication sur l’autonomie managériale dans la fonction publique territoriale ultramarine.

A participé à l’université de l’égalité organisé par l’ARACT Martinique, Sciences Po Paris, la délégation régionale aux droits des femmes et à  l’égalité et le CRPLC (UAG), communication sur « quand égalité rime avec rupture des  clichés dans la fonction publique territoriale ». A participé au Symposium International à Tananarive (Madagascar) les 14 et 15 décembre 2011. Sa communication portait sur la  gouvernance appliquée à la gestion du foncier de l’espace martiniquais.

Symposium international à Clermont-Ferrand (19 au 21 juin 2012) organisé par le PSDR (pour et sur le développement régional) les chemins du développement territorial. Sa communication était intitulée : Le concept de la gouvernance appliqué à la maîtrise foncière d’un micro territoire insulaire : la Martinique. Animatrice des Jeudis de l’Université sur le thème : Demain pourrons-nous construire notre villa en Martinique ? ou la problématique de la gestion foncière. 16 MAI 2013 

Est chargée d’enseignement à l’Université des Antilles (Master 2 Droit et Urbanisme). Elle accompagne les étudiants dans la méthodologie de la rédaction des mémoires. A contribué à la rédaction d’un ouvrage scientifique  « Collectivités territoriales et organisations régionales, de l’indifférence à l’interaction » chez L’Harmattan. Contribution : le rôle du CNFPT et la coopération internationale et décentalisée ainsi qu’à un ouvrage collectif « les trente ans de la loi littoral » publié chez l’Harmattan. Contribution : les 50 pas géométriques en Martinique. A présenté une communication universitaire à Strasbourg en septembre 2015 lors d’un colloque « dialogues et  recherche » intitulée : la question des 50 pas géométriques et la notion de territoire.

En marge de son activité professionnelle et universitaire, Mme PUJAR qui a obtenu un prix littéraire pour  la rédaction d’une nouvelle intitulée « une journée dans la boutique de Manzel Yvonne ». Elle a par la suite publié son 1er roman, Vinivann, la boutique de Manzel Yvonne chez Kéditions en décembre 2015.

Son 2ème roman intitulé « Suzanne, trajectoire de vie, an didan, an dewo » est paru  en mai 2019 aux Ediditions  Sydney Laurent.

Co-organisatrice du groupe les SAJ, Sabine, Arlette, Jala, regroupe tous les auteurs de Martinique, environ 6O sont aujourd’hui recensés.

Participera au Salon du Livre de Paris pour la 3ème fois.

En marge de son activité littéraire, Arlette PUJAR est coache professionnelle.

Arlette CONSTANT-PUJAR – Tél : 0696 36 26 16 – fax : 0596 63 84 92 (.pujara@orange.fr))

Directrice Régionale du Centre National de la Fonction Publique Territoriale

Délégation Martinique

Docteure en Sciences Juridiques

Chargée d’enseignement à l’université des Antilles

Administratrice Territoriale

Auteure, novelliste et essayiste

Auditrice de l’IHEDN

Chevalière de l’Ordre National du Mérite

Source du texte : L’Écrivaine elle – même