Bénin : A 08 ans, elle écrit un recueil de poèmes pendant le confinement

Bénin : A 08 ans, elle écrit un recueil de poèmes pendant le confinement


L’ACTUALITE. Princia Djossou, 08 ans, est depuis le vendredi 26 février 2021, entrée dans la noble famille des Ecrivains béninois. Avec Mon premier recueil, un ouvrage qu’elle a entièrement écrit pendant le confinement ‘’décrété’’ par le gouvernement du Bénin, de février à mai 2020, ceci pour limiter la propagation du covid 19.


Princia Djossou est une passionnée de la lecture. Les bandes dessinées sont ses plus adorables compagnes. Née de deux journalistes, elle rêve de devenir une grande écrivaine. Autrice à huit ans, elle est, au Bénin et même dans le monde francophone la plus jeune autrice. Son livre Mon premier recueil, rendu public le vendredi 26 février 2021 est un cocktail de 21 poèmes, publié aux éditions S21 à Cotonou.


La pépite de la littérature béninoise y a développé plusieurs thèmes parmi lesquels on note « Dieu », « l’enfant », « la famille », « l’école », « le numérique ». Princia n’a pas oublié d’aborder dans son livre la question du genre. Comme pour dire ensemble avec l’auteur français Pierre Siméon que l’un des buts de la poésie est d’amener l’enfant à « se reconnaître tributaire d’un destin commun ».

La suite après la pub


A l’instar de plusieurs de ses grands aînés dans l’écriture dont le Français Albert Londres (1884 – 1932) et le Béninois Olympe – Bhêly Quenum, par sa plume, elle tente de cicatriser plusieurs plaies de la société, en évoquant par exemple dans son ouvrage des phénomènes comme le harcèlement sexuel, le viol, le mariage précoce, etc. Sa façon, à elle, de contribuer au débat sur l’éducation des filles.


Par Esckil AGBO, © BENINLIVRES, février 2021