Biobibliographie de Camille Amouro

Biobibliographie de Camille Amouro

Biographie

Camille Amouro est un écrivain béninois né   le 26 juin 1963 à Boukoumbé (Bénin).  Après le Secondaire,  il  a fait ses études  supérieures  de lettres modernes à l’Université Nationale du Bénin.


 Camille a ensuite suivi plusieurs stages d’entrepreneur culturel en Afrique et en France. Boursier de la Fondation Beaumarchais, il a bénéficié en 1990 d’une résidence d’écriture à Limoges dans le cadre du Festival International des Francophonies. Il est poète, dramaturge et metteur en scène, il a  publié de nombreux poèmes dans les revues Prométhée, La Plume, Ecritures nouvelles, et Après-demain. Plusieurs de ses pièces ont été créées sans avoir été publiées: Les rescapés de l’anti-univers (1988), Retour aux sources (1989), La traversée (1990), Conférence de presse du premier ministre sur les tenants et aboutissants de la nouvelle démocratie (1991), Guadalupe (1993), La femme du président (1993), Le retour des rapaces (1993), Les enfants de Kigali (1994). Sa pièce la plus connue est Goli, créée à Cotonou en 1988. En décembre 1993, il crée La Médiathèque des Diasporas, un espace culturel installé depuis janvier 1998 à la Place du Souvenir (ex Place des Martyrs) à Cotonou.

Publications   

        – Miagbadogo (recueil de poèmes). Cotonou: Editions Camoura, 1988.

La suite après la pub

       – Goli (théâtre). Canières (Belgique): Editions Lansman, 1991.

  • Entre la résignation et le refus, les écrivains togolais sous le régime Eyadema, étude sur les rapports entre la création et le pouvoir politique, 1989, in Genève Afrique, Suisse, 1991, et Research on African Literature, Ohio (États-Unis), 1991.
  • j.Maunick, Hommage, Paris, L’Harmattan/C.R.I, 1992 (ouvrage collectif).
  • « L’Univers du Shorobitisme » (essai sur l’usage du français dans la mystification en Afrique), in Propos scientifique, Lomé, 1994.
  • « La Faillite de la culture intellectuelle au Bénin», essai publié en feuilletons dans le mensuel La Voix d’Emmaüs, 1994.
  • La Femme du président, Théâtre. In Sud Nord.
  • Le Crapaud de Codjo, in La Revue Noire, 4etrimestre 1995, nouvelle.
  • Les Pratiques artistiques au Bénin, Cotonou, VE-Bénin, 1996.
  • Humour et développement, essai, Interface, 1997.
  • Un musée d’art africain contemporain ?, Conférence au Gate Foundation d’Amsterdam, 1998.
  • Pistes pour le Bénin, Africulture, 2000.
  • Les Tomates et le jardinier, récit pour enfants, 2004.
  • Autant en emporte la rivière, scénario, 2005, réalisation en 2007.
  • Brenda Oward, Paris, Carnets-Livres, 2006, Salamè. Programme de Lettres Modernes à l’Université d’Abomey Calavi.
  • « Le Pasteur et le gendre de la sorcière», in Cahiers d’Études africaines, Paris, 2008.
  • Rita de Parakou et autres plaisanteries, Cotonou, Les Éditions des Diasporas, 2010.
  • Salamè et communication, aux Éditions de la Diasporas.

Source : Le Bénin Littéraire : 1980 – 1999. EXPOSITION réalisée par L’Association des Ecrivains et Gens de Lettres du Bénin (A.E.G.L.B) Avec le soutien du Projet Appui à la Lecture Publique et à l’Accès Documentaire au Bénin, Ministère des Affaires Etrangères (France), Service de Coopération et d’Action Culturelle au Bénin, Ministère de la Culture et de la Communication du Bénin, novembre 1999.