La Radio 100% Littérature

Aujourd'hui
La Radio 100% Littérature
BENINLIVRES 2019 : L'impressionnant parcours de Lobé Ndiaye, Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin

Samedi 28 septembre 2019. Foire panafricaine du livre– BENINLIVRES 2019 à Cotonou. Lobé Ndiaye, Romancière sénégalaise reçoit le Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin pour son roman Une perle en éclat, paru chez L’Harmattan Dakar en 2017.

Lobé Ndiaye, Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin 2019 Lobé Ndiaye, Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin 2019 Crédit Photo: Gnaha Picture

 

Une perle en éclats, le deuxième roman de la Sénégalaise Lobé Ndiaye est  distingué Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin aux premières Rencontres internationales du livre du Bénin  / Foire panafricaine  du livre – BENINLIVRES,   tenues du 25 au 28 septembre 2019 à Cotonou. Ainsi en a décidé le jury présidé par la Professeure Thècla Midiohouan, au terme de ses travaux.

L’ouvrage  primé se présente à la fois  comme un  voyage dans les cultures africaines,  mais aussi comme un traitement destiné  à relever l’absurdité du quotidien des peuples.   Lobé Ndiaye, son auteure a un jeune parcours très impressionnant.

 

Biographie 

 

Lobé Ndiaye est écrivaine et réalisatrice  sénégalaise. Elle est titulaire d’un master 2 en management avec la mention Bien à AFI Université de Dakar avec la mention Bien et d’un master 1 en gestion des ressources humaines avec la mention Bien à l’École Internationale des Affaires.  Elle est licenciée Es Lettres à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar,  à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Dakar, au département d’Anglais, en littérature gothique anglaise. Elle a fait sa maitrise à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Elle a reçu une formation en tant que réalisatrice au Média centre de Dakar. Elle est formée aux nouvelles technologies numériques et multimédia. Elle a participé à plusieurs ateliers de scénarisation de documentaire à Cotonou, Niamey et Yaoundé avec le Conseil International des Radios et Télévisions d’Expression Française, « CIRTEF », avec qui elle a réalisé  plus de vingt courts métrages documentaires diffusés dans le magazine reflets sud sur tv5, RTBF et les chaines publiques francophones d’Afrique. Lobé NDIAYE est auteure de deux romans : « sirènes de la nuit » et « une perle en éclats ».

Son premier documentaire Yayoudokhandème a eu un prix au Festival vues d’Afrique. « Le cercle brisé » sur  l’émigration clandestine des jeunes de Kayar a eu un prix d’encouragement du CIRTEF lors du SEFOR à Ouagadougou au  Burkina Faso. Son court métrage « La femme - lionne » est sélectionné dans la compétition officielle de la 26e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision au Burkina Faso à Ouagadougou, FESPACO, du 24 février au 02 mars 2019.

Lobé Ndiaye a participé à une résidence d’écriture d’auteures sénégalaises et suissesses  présidée par Moustapha Tambadou du Sénégal en  2000. À la suite, ses nouvelles  ont été publiées dans l’Anthologie ECRITURE 59, à Lausanne, en Suisse. Il s’agit de  l’enfant de Mbour (Lobé Ndiaye) - huitaines africaines (écriture  collective), sous la direction de Sylviane Roche, écrivaine (suisse).

Elle a publié une nouvelle intitulée Tante Sarah  dans la revue  « Notre Librairie » de Paris, des littératures du sud numéro 136 janvier – avril 1999, à l’initiative du club des lecteurs d’expression française de paris, France.

Elle est auteure  d’une nouvelle « la métisse »  publiée dans le journal officiel du Sénégal, Le Soleil.

Son Poème « Fille de Gorée »  est paru dans la revue Ethiopiques  ainsi que « La création poétique, itinéraire passionné et dramatique »  dans la revue Lettres Majeures de la  Fondation Léopold Sédar Senghor. Son recueil de nouvelles «  de goûts aigres et d’encens » a eu le  prix de la mention spéciale du jury en 2000, lors du concours nouvelle et poésie à la  Fondation Léopold Sédar Senghor. Elle a écrit un conte « La princesse de Sabodola » qui a obtenu un   prix  au Concours Afrik art.

Lobé Ndiaye est une littéraire qui a une passion, l’écriture et la recherche depuis l’enfance. Elle a été invitée à travers plusieurs émissions littéraires au Sénégal pour parler de ses romans, « sirènes de la nuit » et « une perle en éclats » à Obélus TV, Harmattan dakar,  Impressions sur la  2stv, la jeune plume, quatrième de couverture, à la Radio Afia FM Dakar, les règles du jeu, au magic land  dans le cadre de la journée  Young African Leaders Initiative (YALI). Young African Leaders Initiative (YALI).

 

 

Distinctions

  • En 2019, le roman « Une perle en éclats », sacré Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin du Bénin.une perle en éclats
  • Le recueil de nouvelles « De goûts aigres et d’encens » a eu le  prix de la mention spéciale du jury en 2000, lors du concours nouvelle et poésie à la  Fondation Léopold Sédar Senghor.
  • Le conte « La princesse de Sabodola »  a obtenu un   prix au Concours Afrik art.
  • Le court métrage documentaire  « La femme - lionne » est sélectionné dans la compétition officielle de la 26eédition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision au Burkina Faso à Ouagadougou, FESPACO, du 24 février au 02 mars 2019.
  • Le court métrage documentaire Yayoudokhandème a eu un prix au Festival vues d’Afrique.
  • « Le cercle brisé » a obtenu un prix d’encouragement du Conseil International des Radios et Télévisions d’ Expression Française CIRTEF dont le siège se trouve à Bruxelles lors du SEFOR des télévisions publiques francophones à Ouagadougou au Burkina Faso.

 

Ses œuvres littéraires

 

  • Une perle en éclats, 2017, Harmattan, Dakar.
  • Sirènes de la nuit, 2016 – Les Impliqués Éditeur, Paris.
  • Publications  de la nouvelle  l’enfant de Mbour (Lobé Ndiaye) - huitaines africaines (écriture collective) dans l’Anthologie ECRITURE 59, à Lausanne, en Suisse., sous la direction de Sylviane Roche, écrivaine (suisse), Moustapha Tambadou du Sénégal.
  • Elle a publié une nouvelle intitulée Tante Sarah  dans la revue  « Notre Librairie » de Paris, des littératures du sud numéro 136 janvier – avril 1999, à l’initiative du club des lecteurs d’expression française de paris, France.
  • « La métisse », une nouvelle  publiée dans le journal officiel du Sénégal, Le Soleil.
  • Le  poème « Fille de Gorée »  est paru dans la revue Ethiopiques, de la  Fondation Léopold Sédar Senghor.
  • « La création poétique, itinéraire passionné et dramatique »  dans la revue Lettres Majeures de la  Fondation Léopold Sédar Senghor.

 

Courts métrages documentaire

Lobe gg

 

  • Andrée Marie Diagne, la femme – lionne
  • La délivrance
  • Le dilemme silencieux
  • Série Miroirs du Sahel
  • Sahélienne
  • Voyage intérieur
  • Une passion pour la Terre
  • Le pinceau du bonheur
  • Mariama, la fille de l’eau
  • Série Mémoires Vives
  • La Sénégambie
  • L’alternance exemplaire au Sénégal
  • Le monument de la renaissance africaine
  • De Saint-Louis du Sénégal à Dakar
  • Série Mémos
  • Les sillons de la créativité
  • Yacine, vaincre les tabous
  • Les clefs d’un destin nomade
  • Les perles voyageuses
  • Les ailes de l’espérance
  • Couscous, graine de mémoire
  • Terre et mer
  • Le cercle brisé
  • Les sentinelles de la mer
  • Le Fruit du Grenier
  • Plus loin avec les femmes
  • Les bolongs
  • Gorée, l’île métisse
  • Yayoudokhandème, la dame de Saint – Louis
  • Le refus
Lu 720 fois Dernière modification le lundi, 07 octobre 2019 23:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Nos partenaires