Essai / Jean – Paul Ibikounlé : Tel dans un film, il présente l’histoire du scoutisme béninois

Essai / Jean – Paul Ibikounlé : Tel dans un film, il présente l’histoire du scoutisme béninois

« La littérature laisse des témoignages importants à l’humanité. De témoignages écrits pour l’histoire ».  Il me plaît de souligner à l’entame de l’article que cette pensée est de l’Ecrivaine béninoise, Adélaïde Fassinou Allagbada. Elle l’a prononcée le dimanche 02  août 2020 au Codiam à Cotonou lors de la cérémonie officielle du lancement de l’ouvrage Rafale de plumes contre la Covid 19, une anthologie de textes   coordonnée par Florent Eustache Hessou, Ecrivain et Journaliste à l’ORTB. Nous reviendrons sur cet ouvrage collectif  de 200 textes  produits par 66 auteurs en provenance de plusieurs pays.

Dans cet article, nous nous intéressons, plutôt, à l’ouvrage d’un autre journaliste, lui aussi en service à l’Office de Radiodiffusion et  de Télévision du Bénin – ORTB.   Jean – Paul Ibikounlé est son nom. Il a publié en mars 2020 à Cotonou chez Plume Soleil Le scoutisme béninois : Histoire et parcours. Un livre – miroir de la vie de cette association au Bénin.

La suite après la pub

Je l’ai lu. Je précise que, scout, je ne l’ai jamais été.  Mais des informations, j’en ai eues à foison. D’ailleurs, cela ne peut qu’être ainsi quand on sait que les travaux de recherches (entretiens avec des personnes ressources, consultations de documents officiels, etc.)  ont  duré  plusieurs années.

L’ouvrage apparaît à nos yeux comme le bréviaire du scout béninois ou de toute personne désirant découvrir l’origine et le parcours du mouvement de Baden-Powell au Bénin. Tout curieux peut s’en référer. Voici pourquoi ?

La nomenclature du livre

Le scoutisme béninois : Histoire et parcours s’étend sur 127 pages, et est charpenté en trois chapitres.  D’abord, Jean – Paul Ibikounlé s’est focalisé sur les origines   de ce mouvement au Bénin. Il retrace comme un bon témoin  les actions des missionnaires  dans le Dahomey au début des années 1900 avant d’évoquer par la suite l’africanisation du mouvement qui débouche sur son expansion dans le Dahomey. L’auteur dresse une liste détaillée  des faits majeurs et des  grands noms  ayant marqué  l’entrée du scoutisme au Bénin.  

L’un desdits  noms ayant retenu  notre attention est Marcel Agboton, Evêque émérite de l’Eglise catholique béninoise,  ex- archevêque de Cotonou, contraint en 2010 à quitter le Bénin suite à des rumeurs  faisant  état de son appartenance  à des sectes. Une affaire sur laquelle, publiquement l’Eglise ne s’est jamais prononcée ; aucune sanction non plus  n’a été infligé à l’intéressé. 

Dans le chapitre 2, le journaliste – essayiste fait une ‘’cartographie’’ du scoutisme béninois  entre 1999 et 2009. Tout en mettant un particulier accent sur la sécession du 08 juillet 1990. A la base de cet éclatement, raconte Jean Paul Ibikounlé,  treize anciens responsables  des scouts catholiques ayant reçu le soutien  de leurs Evêques dont Monseigneur Robert Sastre. D’une crise à une autre, le scoutisme béninois connut en 2006 l’un de ses plus longs conflits internes.   Ce dernier cas est d’ailleurs allé devant les tribunaux, a mentionné l’auteur  dans son livre, avec à l’appui l’acte des diverses décisions rendues par la Cour.

Le chapitre 3 est intitulé : « L’ère du scoutisme moderne 2009 – 2019 ». Dans cette partie du livre, le lecteur  constate une tentative de réunification du scoutisme national avec celui catholique. « Désormais leader dans la sous – région ouest – africaine, le Scoutisme béninois doit pourtant faire face à un défi important, celui de ramener  les scouts catholiques. Cette association considérée comme dissidente, non reconnue par l’Organisation Mondiale et interdite d’utiliser des attributs et symbole du Scoutisme Mondial, est pourtant active sur le terrain », écrit l’auteur à la page 61 pour montrer combien il a été important pour les responsables du mouvement de réunir, à nouveau les deux associations. Mais cela a été sans succès.  Et pourquoi ? Je refuse de l’évoquer dans cet article de peur de vous empêcher,  chers lecteurs,  de vous régaler,  vous aussi de ce magnifique livre, préfacé par Monsieur Oswald Homéky, Ministre de la Jeunesse et des sports du Bénin.

En effet, cette oeuvre est d’un style clair et précis, parlant surtout des faits et dates évoqués.  Comme  le poète – dramaturge français Jean Cocteau, je pense que Jean –Paul Ibikounlé n’a pas adopté un style. Mais il l’a, celui de la simplicité. Une écriture courante  qui vous fait croire dans une prose policière où les événements se succèdent sans  vous lasser. Alors que cet ouvrage n’est qu’un essai, un documentaire sur le scoutisme béninois.

Par Esckil AGBO, ©BENINLIVRES, août 2020