Le Petit Prince traduit dans une langue congolaise

Le Petit Prince  traduit dans une langue congolaise

Le 2ème  livre le plus traduit au monde après la Bible est  désormais  en ciluba, une langue d’origine congolaise. Le nombre de traductions du célèbre conte d’Antoine de Saint-Exupéry  est ainsi porté à 301.

Message de l'équipe d'organisation des Noces de Diamant de Un Piège Sans Fin

Pour marquer la célébration des Noces de Diamant du roman Un Piège Sans Fin, nous avons initié une campagne de crowdfunding. Cette campagne a pour but de rendre le roman disponible dans les bibliothèques de plusieurs établissements scolaires privés et publics au Bénin. 200 établissements auront chacun 10 exemplaires du roman.

Informé de cette initiative voici en bref ce qu'en dit le Doyen Olympe Bhêly QUENUM "C'est sublime ! Si ça marche j'aurai un enterrement royal.."

Vous pouvez soutenir cette initiative en parcourant ce lien : https://www.leetchi.com/fr/c/lyV9Bq0w


Après le hassanya,  un dialecte arabe en 2017,  voici   Le Petit Prince   dans le ciluba, une langue  du Congo – Kinshassa, d’ailleurs,  considérée comme la langue officielle de la région de Kasaï. Cette nouvelle traduction qui est la 301ème  est  une initiative des Congolais  Crispin Maalu-Bungi et André Shamba, tous deux, acteurs majeurs de la chaîne du livre de Kinshasa.  L’ouvrage est édité par les éditions   Nzoi  et est présenté au public  le samedi 1er décembre 2018 à l’institut français de Kinshasa. Ceci, en marge de la 6ème édition de la fête du livre de Kinshasa, tenue le 23 novembre 2018.

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry  est paru pour la première fois en 1943 à New York. C’est un conte pour enfants, vendu à plus  de 200 millions d’exemplaires. Pour plusieurs Critiques littéraires, c’est le livre français le plus connu et lu.

La suite après la pub

Par Esckil AGBO

Laisser un commentaire