Les rêves d’un lit malpropre de Rodrigue Gounda : Trêve de vies malpropres

Les rêves d’un lit malpropre de Rodrigue Gounda : Trêve de vies malpropres
Exif_JPEG_420


LA CHRONIQUE. Ici ou ailleurs, partout dans le monde, il y a des enfants, des adolescents, des vieux. Chaque jour, ces êtres se piétinent, s’entraident, s’aiment, se haïssent… Certains tombent et se relèvent tandis que chez d’autres, c’est tout le contraire! Pour redonner plus de vigueur à la sensibilité de ses semblables, Rodrigue Gounda, enseignant de lettres, jeune écrivain béninois pose sa signature sur une première uvre capable de corriger une multitude de maux qui pourrissent la vie aux humains: Les rêves d’un lit malpropre, paru à Porto- Novo (Bénin) aux éditions Beninlivres, décembre novembre 2020.

Les rêves d’un lit malpropre. C’est un bouquin comportant cinq histoires puisées de différentes contrées. Telle une seringue, cet écrivain plonge sa plume dans les veines de chaque corps pour y infuser un nouveau sang. Le sang de l’obéissance pour ne pas s’entêter comme Carmène. Le sang de la responsabilité pour être déterminé comme Bossou. Le sang de la bravoure pour être hardie comme Anita… En gros, le sang de la repentance qui fera cadencer le drapeau des valeurs. Allons!
Quelque part sur la voie de la vie, Carmène se construit une rivière au visage. Après avoir délaissé son fiancé suite à une nouvelle rencontre faite sur facebook, elle enterre tous les conseils et mises en garde de sa mère pour rejoindre son mec avec un bébé dans le ventre. L’installation de plusieurs doutes l’amène à lutter pour connaître sa belle famille. Une fois dans la maison familiale, elle découvre que son homme ne vivait plus d’entre les vivants.


Contrairement à Jean Pliya qui pense que :« c’est au bout de l’ancienne corde que l’on tresse la nouvelle», l’histoire de Bossou vous fera voir que: «c’est au bout de la nouvelle corde que revit l’ancienne». Voyez-le qui se brise en mille morceaux pour garder sa famille debout. Dans son univers, vous aurez une idée claire de la coupe d’un père. L’auteur révèle à travers une narration hyper intrigante combien de fois un père doit s’armer de détermination, d’optimisme et de persévérance pour conduire sa descendance à bon port même si cela doit lui coûter sa liberté.

La suite après la pub


Un tour à Kpinlè en pleine période de la célébration du fétiche Oro. Anita, jeune étudiante revenue au village natal après avoir rencontré quelques problèmes à l’étranger, est surprise de voir que toute une maisonnée est incapable d’emmener une parturiente agonisante à l’hôpital parce que craignant la mort. Elle élabore un bon plan de sauvetage qui apprend à toute la communauté de Kpinlè que la préservation de la vie humaine est la meilleure tradition à laquelle l’Homme doit sacrifier à tout moment.
Pendant ce temps, l’ami de Sènandé rêve. Envie de devenir riche, il vend son appartement pour faire procréer les sous issus de cette vente auprès de CCI Finance, une structure de placement avec des taux d’intérêt mirobolants. Les attentes n’ont pas été comblées. La colère d’avoir perdu tout espoir d’une vie aisée l’amène à halluciner jusqu’à tuer l’un de ses apprenants…Ce n’est pas fini mais passons car il y a urgence.
Yasmine et son époux se retrouvent sous la domination méchante d’une main invisible. Baï la petite fille placée chez eux, a reçu le ministère de les détruire. Mais pourquoi? Un petit matin, après plusieurs coups de cravache que son tuteur lui a administrés suite à une preuve de sa possession, elle s’écrie: «Nandoxo! Nandoxo looooooooo» P148. Qu’a t- elle avoué?


Rodrigue GOUNDA est un écrivain bien cultivé qui compare dans presque toutes les histoires, ses personnages à ceux rencontrés dans plusieurs classiques africain et français. La preuve qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil…Les vices ont juste changé de mine là où les valeurs sont devenues myopes.
Ce recueil de nouvelles est un cocktail naturel sans effet secondaire, délicatement préparé pour la santé mentale de tout lecteur. Sans posologie! enivrez-vous de la bonne bière livresque car, lire nuit gravement à l’ignorance. Les rêves d’un lit malpropre de Rodrigue Gounda, un vaccin efficace contre toute sorte de vice.


Par Belkis Espoir HOUNKANRIN, © BENINLIVRES, avril 2021