Littérature : Le Bénin prépare la 1re biennale du livre africain

Littérature : Le Bénin prépare la 1re biennale du livre africain

Le centre culturel Artisttik Afrika a servi de cadre au lancement officiel des Rencontres internationales du livre inclu dans le projet « Béninlivres » le jeudi 27 septembre 2018. Face aux hommes des médias et autres amoureux du livre les initiateurs ont dévoilé les tenants et aboutissants de ce grand événement littéraire prévu pour se tenir en septembre 2019.


En septembre 2019, le Bénin accueillera un grand événement littéraire, issu du projet « Beninlivres ». Il s’agit des Rencontres internationales du livre qui se veut une biennale.

 Initié dans le but d’une meilleure valorisation de l’écrivain africain, le projet« Beninlivres » a été dévoilé lors d’une conférence de presse tenue dans la soirée du samedi 27 septembre 2018 au centre culturel Artisttik Afrika situé au quartier Agla à Cotonou.

La suite après la pub

 A un an de ce grand événement qui réunira des Africains du continent et ceux de la diaspora autour du livre, les initiateurs ont en présence des acteurs de la chaîne littéraire et des  professionnels des médias, exposé les différents compartiments du projet « Béninlivres ».

Esckil Agbo, le Délégué général de ce projet tout en livrant les raisons d’une telle initiative a insisté sur sa volonté de contribuer au rayonnement du livre béninois en particulier et celui africain en général.

Des propos de ce dernier, l’on retient quatre  volets essentiels du projet« Beninlivres » que sont : un média en ligne (Radio Béninlivres), le musée de l’écrivain africain qui, pour le moment est virtuel mais sera physique d’ici à quelques années; une association, sans occulter la biennale « Les Rencontres internationales du livre du Bénin  » dont la 1re édition se tiendra dans les villes de Porto-Novo et de Cotonou les  26, 27 et 28 septembre 2019.

Pour le président du Conseil scientifique de l’initiative,   Dieudonné Gnammankou, l’initiative est louable. « Tout n’est pas perdu », affirme-t-il pour exprimer sa satisfaction vis-à-vis de toute l’équipe de « Beninlivres » qui œuvre pour valoriser l’écrivain africain. L’historien international n’a pas manqué de préciser qu’il mettra tant son carnet d’adresse que sa disponibilité à contribution pour la réussite de ce projet.

Tout comme lui, Koffi Attédé,  Directeur des arts et du livre (Dal), représentant le Ministre du Tourisme, de la Culture  et des Sports se réjouit de l’initiative et souhaite sa réussite totale. En sa qualité d’éditeur, l’homme estime que, « Beninlivres » est l’illustration parfaite de ce que quelque chose de grand se prépare pour le livre béninois. Il s’est engagé à se battre à son niveau en incitant le ministre Oswald Homéky à ne pas oublier sa promesse d’accompagner l’initiative lors de l’audience  qu’il a accordé à une  délégation  de « Béninlivres », le mercredi  12 septembre 2018.

A noter que les appels à candidature pour des distinctions dans le cadre de la biennale  sont lancés. Il s’agit du ‘’Prix de la jeune femme du livre africain’’, ‘’Prix de la jeune plume espoir du Bénin’’, ‘’Prix Guy Ossito Midiohouan du meilleur chroniqueur du livre africain’’, ‘’Prix du meilleur éditeur africain’’ puis du ‘’Grand prix littéraire Dada Gbêhanzin’’ du meilleur écrivain africain.

Inès FELIHO