La Radio 100% Littérature

Aujourd'hui
La Radio 100% Littérature
01.Mai.2019

 

Chédrack Dégbé est un jeune enseignant de français, auteur et  Directeur Exécutif de l'ONG IPROLEPE (Initiative pour la Promotion de la Lecture, l'excellence et la Protection de l'Environnement). Il est l’un des acteurs du livre, les plus actifs dans la ville d’Abomey, la capitale historique du Bénin. Avec lui, nous discutons  du Festival Samedi des Livres dont il est d’ailleurs le Promoteur.

Interview

 Chedrack Dégbe

Radio Beninlivres : Monsieur  Chédrack Dégbé,   veuillez – nous présenter  Le Festival Samedi des Livres.

Chédrack Dégbé : Le Festival Samedi des Livres est un programme annuel de promotion de la lecture initié par l'ONG IPROLEPE et qui se consacre aux livres ordinaires et aux œuvres au programme de l'enseignement secondaire dans la discipline Français.

Chaque saison du Samedi des Livres s'étale sur une période donnée pendant laquelle nous présentons chaque samedi au public ciblé le contenu de certains ouvrages choisis à cet effet et ceci en présence des auteurs concernés. Plusieurs activités secondaires étoffent cette principale. Nous avons entre autres des jeux-concours, des prestations musicales, des animations théâtrales, des conférences-débats, et des dons de livres.

Il s'agit de l'opérationnalisation d'une politique de  ludification de la lecture pour vaincre définitivement la désaffection ambiante que développent les jeunes apprenants d'aujourd'hui par rapport à la lecture. Ce faisant, les auteurs associés y élargissent également leur notoriété.

 

 Vous clôturez le 11 mai prochain la  saison 1. Faites – nous en un bilan.

 La première saison du Festival Samedi des Livres s'est déroulée en six numéros pendant la rentrée scolaire en cours dans la commune d'Abomey. Trois différents genres y ont été abordés:

  • la nouvelle a été mise en valeur à travers les recueils de nouvelles   L'affaire  Bissi, il y a mieux que je la neige de Daté Atavito Barnabé-AKayi et  Le poids  de Hermanne Yao kouassi ;
  • la poésie y a trouvé aussi son compte avec la présentation des recueils de poèmes  Les vers du cœur  de David Dansiga et  Les rayons de la pénombre de Bonaventure Somandjedangbe ;  
  • Nous avons enfin le théâtre qui s'illustre par la présentation de Le repaire des gueux  de Luc Adjadjihoue et "Les desseins du testin" de Gildas Ounsou.

Il faut dire que cette première saison a connu la présence effective de deux cents vingt-sept (227) participants et quatre-vingt quatorze (94) internautes qui ont aussi suivi de bout en bout les activités du festival. Ceux-ci, ont acheté soixante-quatre (64) exemplaires des divers livres présentés lors de cette première saison du festival et  ont reçu du Comité de Coordination du festival un don de 20 livres.

L'autre détail non moins important est que deux  enseignants de français ont animé les différents numéros de cette première saison du Festival Samedi des Livres. Les uns en tant que présentateurs de livres pendant que les autres faisaient office de modérateurs de cérémonie.

En définitive, Le Samedi des Livres saison 1 fut une aventure livresque assez palpitante qui a permis aux jeunes apprenants, enseignants  et autres d'enrichir leur culture générale et aux  auteurs de se rapprocher de leurs lecteurs. Seulement, il faut noter que la méconnaissance de certains ouvrages à l'avance par les participants occasionne parfois des débats peu profonds. Il urge donc de faire un travail en amont pour donner à l'activité un caractère plutôt pédagogique. Nous travaillons déjà dans ce sens.

 

Cette saison sera clôturée le  samedi 11 mai par un spécial numéro. Parlez – nous de son menu.

Le dernier numéro Samedi des Livres saison 1 connaitra un menu assez varié. Nous aurons une présentation de livre, des prestations musicales, des échanges avec l'auteur du jour,  la vente-dédicace, les résultats du jeu-concours Samedi des livres et la remise de lots aux gagnant.

 

Votre mot de la fin.

Tout en remerciant Radio Beninlivres pour cette interview, nous invitons les fans de la lecture à venir  massivement à la bibliothèque du Caeb Abomey, le samedi 11 mai 2019 à 9 heures pour prendre part au dernier numéro de Festival Samedi des Livres saison 1.

Réalisation : Esckil AGBO,  avril 2019 ©Beninlivres

25.Fév.2019

 

« La jeunesse prend le pouvoir le 02 mars ».  Cela fait presque un mois que ce percutant message, simple mais complexe de compréhension,  s’est imposé sur les réseaux sociaux au Bénin.  Sur la toile, les interrogations à ce sujet se multiplient. De quel pouvoir parle cette jeunesse ? se demandent les uns. Et qui sont ces jeunes ? se questionnent les autres.  Pour  satisfaire ces différentes préoccupations des internautes et autres curieux, nous avons rencontré l’Initiatrice en Chef dudit message. La slameuse Harmonie Byll Catarya.

01.Fév.2019

 Ghislain Ahouansè est l’invité de radio Beninlivres de cette semaine. Bibliophile et  amateur de plume, il est finaliste au 2ème Prix littéraire panafricain. C’est un jeune béninois, passionné des belles lettres qui rêve de conquérir  le monde avec  l’afrolittérature, un concept qu’il installe progressivement avec  ses  amis.

25.Jan.2019

 

Jérôme TOSSAVI est un jeune écrivain béninois polyvalent qui, vaille que vaille, imprime son nom dans le registre des grands auteurs africains. Poète ‘’de souche’’, il a été le  seul Africain au sein des lauréats  de l’édition 2015 du Prix International de la Poésie "Sur les traces de Léopold Sédar Senghor". Il sort le 23 février 2019 son 1er roman : Oraisons pour un vivant. Que cache  un titre  aussi provocateur ?  Quels sont les grands sujets qui y sont développés et à quoi pourrait s’attendre le lecteur qui décide de parcourir ses pages ? A chacune de ces différentes préoccupations, notre invité de la semaine  a essayé d’apporter de réponses.  

Nos partenaires