[Polar /Témoignage]: Avec Dominique Titus, tout va très vite

[Polar /Témoignage]: Avec Dominique Titus, tout va très vite

A travers cinq histoires  criminelles, Dominique Titus conduit le lecteur   à la découverte de  l’ excellente équipe composée de cinq  enquêteurs « Les fraglants délits » aux noms atypiques,  conduite par le futé   El adj Mamadou Sèssè alias « Commisaire Tonnerre ».

La suite après la pub

Avec Dominique Titus, tout va très vite, le décor est vite planté, le crime est  commis, l’équipe est   sur les lieux pour élucidation. Le commissaire, l’ inspecteur principal IIdevert Lebras, l’inspecteur stagiaire Hubert Gari dit » chien méchant « et les agents Boa et Azizabatou analysent les indices, quelques fois avec l’expertise non négligeable d’un médecin légiste.  Ils  détectent les suspects et les interrogent.Très rapidement, et cela en quelques heures le coupable est démasqué, l’affaire est conclue avec une leçon de morale implicite ou explicite  .

Le commissaire Tonnerre, comme son sobriquet  affectueux l’indique, ébranle comme la foudre et  finit par faire  avouer les faits  au criminel qui pensait avoir commis un crime parfait. Des traces de talon de femme, une tâche de fumée à une fenêtre,  des griffures sur une poitrine, et bien d’autres indices  subtils suffisent  à déclencher le flair redoutable de El adj  Mamadou Sèssè.

Empoisonnement, strangulation, attaque à l’arme blanche tout y est. Dominique Titus varie et innove. Dans Quand on aime, tous les mobiles sont bons pour commettre un crime; la passion amoureuse, la jalousie, le désir de vengeance, la fuite de responsabilité, etc.

L’humour déconcertant de Dominique Titus qu’il prend le plaisir d’attribuer au commisaire Mamadou Sesè vous détend tandis que le récit intriguant, vous tient en haleine.

Quand on aime,….cinq enquêtes de El adj Mamadou Sèssè, est une compilation de textes publiés par Dominique Titus dans le Daho Express, quotidien béninois des années 1970, réunis et présentés  par le Docteur Roger Koudoadinou aux Editions Plumes Soleil   en 2019.

 Par Kafui Persis GUIVI, © BENINLIVRES, septembre 2020