Sénégal/ Lobé Ndiaye : Femme de lettres et fière de l’être

Sénégal/ Lobé Ndiaye : Femme de lettres et fière de l’être

Lobé NDIAYE est  à la fois écrivaine et réalisatrice  sénégalaise. Elle est titulaire d’un master 2 en management avec la mention Bien à AFI Université de Dakar. Elle est licenciée Es Lettres à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, au département d’Anglais, en littérature gothique anglaise. Elle a reçu une formation en tant que réalisatrice au Média centre de Dakar. Elle est également formée aux nouvelles technologies numériques et multimédia. Elle a participé à plusieurs ateliers de scénarisation de documentaire à Cotonou, Niamey et Yaoundé avec le Conseil International des Radios et Télévisions d’Expression Française, CIRTEF, avec qui elle a réalisé près d’une vingtaine de courts métrages documentaires.

Message de l'équipe d'organisation des Noces de Diamant de Un Piège Sans Fin

Pour marquer la célébration des Noces de Diamant du roman Un Piège Sans Fin, nous avons initié une campagne de crowdfunding. Cette campagne a pour but de rendre le roman disponible dans les bibliothèques de plusieurs établissements scolaires privés et publics au Bénin. 200 établissements auront chacun 10 exemplaires du roman.

Informé de cette initiative voici en bref ce qu'en dit le Doyen Olympe Bhêly QUENUM "C'est sublime ! Si ça marche j'aurai un enterrement royal.."

Vous pouvez soutenir cette initiative en parcourant ce lien : https://www.leetchi.com/fr/c/lyV9Bq0w


Lobé NDIAYE est auteure de deux romans : « Sirènes de la nuit »   et « Une perle en éclats ». Son premier documentaire Yayoudokhandème a eu un prix au Festival vues d’Afrique. « Le cercle brisé » sur  l’émigration clandestine des jeunes de Kayar a eu un prix d’encouragement du CIRTEF lors du SEFOR à Ouagadougou au  Burkina Faso. Son court métrage « La femme – lionne » est sélectionné dans la compétition officielle de la 26eme édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision au Burkina Faso à Ouagadougou, FESPACO, du 24 Février au 02 mars 2019.

Lobé Ndiaye a réalisé des courts métrages documentaires : la délivrance, les perles voyageuses, les bolongs, le cercle brisé, Gorée l’ile métisse, « yayoudokhademe », la dame de saint – louis. Lobé Ndiaye a participé à une résidence d’écriture d’auteures sénégalaises et suissesses  présidée par Moustapha Tambadou du Sénégal en  2000. A la suite, ses nouvelles  ont été publiées dans l’Anthologie ECRITURE 59, à Lausanne, en Suisse. Il s’agit de  l’enfant de Mbour (Lobé Ndiaye) – huitaines africaines (écriture  collective), sous la direction de Sylviane Roche, écrivaine (suisse), Fama Diagne Sène, écrivaine, (Sénégal).

La suite après la pub

Elle a publié une nouvelle intitulée Tante Sarah  dans la revue  « Notre Librairie » de Paris, des littératures du sud numéro 136 janvier – avril 1999, à l’initiative du club des lecteurs d’expression française de paris, France.

Elle est auteure  d’une nouvelle « La métisse »  publié dans le journal officiel du Sénégal, Le Soleil. Son Poème « Fille de Gorée »  est paru dans la revue Ethiopiques  ainsi que « La création poétique, itinéraire passionné et dramatique »  dans la revue Lettres Majeures de la  Fondation Léopold Sédar Senghor.

Son recueil de nouvelles  «  De goûts aigres et d’encens » a eu le  prix de la  mention spéciale du jury en 2000, lors du concours nouvelle et poésie à la  Fondation Léopold Sédar Senghor. Elle a écrit un conte « La princesse de Sabodola » qui a obtenu un   prix  au Concours Afrik art. En 2019, son deuxième roman « Une perle en éclats » est finaliste du grand prix littéraire Dada Gbéhanzin du Bénin.

Lobé Ndiaye est une littéraire qui a une passion, l’écriture, depuis l’enfance. Elle a été invitée à travers plusieurs émissions littéraires au Sénégal pour parler de ses romans, « sirènes de la nuit » et « une perle en éclats » à Obélus TV, Harmattan dakar,  Impressions sur la  2stv,  la jeune plume, Obélus tv, quatrième de couverture, à la Radio Afia FM Dakar, les règles du jeu, au magic land  dans le cadre de la journée  Young African Leaders Initiative (YALI).

Source : L’auteure 

Laisser un commentaire